Mon père, ce passionné de l'histoire - Mark Stevens
Mark Stevens

Mélomane et passionné d'art, sont les mots qui me décrivent le mieux. Que ce soit les peintures, les sculptures ou la danse, tout me passionne. Dans la vie de tous les jours, on me dit que je suis un moulin à paroles. C'est pourquoi j'ai créé cette page. J'ai envie d'élargir mes connaissances, j'ai une soif insatiable d'apprendre et découvrir, et je crois que le fait d'échanger ici, avec vous, me permettra de poursuivre ma quête du savoir

Mon père, ce passionné de l'histoire

Mon père, ce passionné de l'histoire - Mark Stevens

Sans mes deux enfants, je n’aurais jamais connu les joies des jeux vidéo. Alors que je suis né au début de l’ère d’Internet, je n’avais pas été attiré par les consoles de jeux, ce qui paraissait étrange à mes amis de jeunesse. Je préférais les livres, la compagnie des animaux des bois et de mes maquettes. Plus tard, je me suis ouvert, et je suis devenu plus sociable, lorsque j’ai suivi des cours à l’université. J’ai habité en colocation avec d’autres personnes. Mon emploi ne me permit pas plus d’avoir le loisir de prendre une manette et de regarder un écran. C’est donc lorsque mes deux enfants ont grandi, que j’ai découvert que j’adorais les aventures d’un personnage au travers de plusieurs époques historiques. Au début, je maîtrisais mal le personnage, mais j’ai réussi à apprendre à le diriger. Finalement, je fus plus agile, et j’eus de plus en plus de facilité à avancer dans les objectifs à atteindre.

Ma conjointe fut très étonnée quand, un soir, alors qu’elle rentrait d’une réunion qui s’était prolongée tardivement, elle me vit concentré sur l’écran de la console. Je tentais de passer un niveau difficile, et je ne l’avais même pas entendue rentrer. Elle avait déjà vu les réactions de nos enfants, lorsqu’elle les interrompt, elle ne voulut pas me déranger, et elle partit se coucher, non sans m’avoir souhaité une bonne nuit. J’ai répondu machinalement, mais au bout de deux secondes, j’avais oublié. Mon esprit était pris par l’énigme que je devais résoudre. Quand j’ai fini cette partie, j’ai vu l’heure sur l’horloge de la cuisine. En calculant rapidement, j’ai constaté que j’étais resté cinq heures à jouer.

Le lendemain soir, je parlais avec mon père d’un planificateur financier Québec qui pourrait voir à ma gestion financière. Il m’a effectivement conseillé de demander l’aide de professionnels. Je lui ai raconté les aventures que je vivais avec mon avatar numérique. Les dates que je donnais, ainsi que la description des événements, tout était vrai, comme me le confirma mon père. Il est passionné par l’histoire, et il compléta les informations que j’avais retenues sur certaines personnalités du temps passé. J’ai été encore plus impatient de revenir dans cet univers peuplé de pirates, de nobles Français, de voleurs des rues. Un deuxième volet est sorti, et je l’ai déjà commandé. L’article que j’ai lu à son propos était élogieux, et j’ai hâte d’aller découvrir les pyramides égyptiennes et cette civilisation si ancienne.